Nous avons conçu plusieurs robots humanoïdes : d’abord RhoBan, puis AcroBan, et SigmaBan, mais aussi MicroBan.

Plusieurs questions demeurent mystérieuses en robotique humanoïde. En premier lieu : marcher… Même s’il s’agit de l’aptitude la plus élémentaire pour un humain, cela reste l’une des question majeure de la robotique humanoïde.

SigmaBan test bench
Nous investiguons le rôle de la morphologie et de la souplesse (compliance) dans la locomotion à patte et l’équilibre. Une application importante de l’étude de la locomotion bipède est de trouver des méthodes thérapeutiques pour les malades souffrant de déficience musculaire.

La compliance est également un concept important lorsque l’on pense à l’interaction humain / robot, interaction physique en particulier. Voici notre installation à l’exposition internationale de Yeosu 2012 en Corée ayant reçu quelques 600 000 visiteurs venus d’Asie, où de nos robots interagissent avec le public.

L’interaction physique est également centrale dans le concept plus général de CoBots (Collaborative Robots) dont les applications fleurissent aujourd’hui, applications industrielles, mais également pour l’entertainment. Nous travaillons sur une application industrielle de ces concepts en collaboration avec SAFRAN/Herakles et ENSC.

 

Nos robots participent aussi à la RoboCupla coupe du monde de robotique. Nous avons conçu une équipe de 5 robots humanoïdes autonomes qui jouent au football: le Rhoban Football Club. Bien sûr la locomotion est l’un des challenges principaux de la compétition, mais pas le seul… Les robots sont entièrement autonomes. Il prennent leur propres décisions, se localisent sur le terrain, repèrent le ballon, les buts et les autres robots. L’an passé au Brésil, nous avons atteint les 1/4 de finale.

Pour en apprendre plus sur nos robots: